Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le LAN face à un triple défi

La transmission à haute fréquence en 10 à 40 gigabits, l’alimentation électrique permanente à distance (PoE) et la desserte Ethernet/IP à grande échelle, pour ne citer que ces trois grandes tendances, sont autant de défis pour les réseaux de données. Le câblage des réseaux de données locaux doit répondre à de nouvelles exigences.

4 MIN À LIRE

Câblage structuré plus performant

À l’ère de la transition numérique et de la mobilité, le câblage structuré demeure le fondement de tout réseau de données. Mais à l’avenir, il devra offrir davantage que la simple interconnexion de postes de travail. R&M décrit en détail les défis pour le LAN, les planificateurs et les installateurs (cf. Connections n° 54).

Cat. 6 shielded

Trois tendances issues de la numérisation ont un impact déterminant sur les réseaux de données : l’augmentation de la bande passante, l’informatique ubiquitaire et l’alimentation électrique par le LAN bouleversent en partie les conditions cadre.

Premier exemple : une bande passante plus élevée

Un réseau 10GBase-T est très sensible aux perturbations provenant de l’extérieur. Il n’y a plus de réserves, raison pour laquelle l’installateur d’un tel réseau doit respecter les normes à la lettre.

Les technologies évoluant en permanence, le LAN est appelé à gérer une multitude de protocoles. Aux normes existantes 2,5GBase-T, 5GBase-T et 10GBase-T viendront s’ajouter la 25GBase-T et la 40GBase-T. R&M estime actuellement que la 25GBase-T pourrait constituer la prochaine étape, tant attendue, de l’évolution des réseaux LAN.

Spécifiés pour des fréquences de transmission jusqu’à 2000 MHz, les connecteurs de la nouvelle catégorie 8.1 sont la solution idéale pour les réseaux 40GBase-T et 25GBase-T. R&M commercialisera son système cat. 8.1 dès que les conditions cadre techniques de la 25GBase-T seront définies.

Deuxième exemple : l’alimentation électrique par l’Ethernet (PoE)

L’alimentation électrique par l’Ethernet (Power over Ethernet, PoE) pourrait devenir une technologie clé de l’Internet des objets (IoT). La troisième génération de PoE utilise les quatre paires de conducteurs (4PPoE) et autorise des puissances électriques jusqu’à 90 watts pour une intensité de 1 ampère sur chaque paire, ce qui permet de desservir de nombreux appareils et sources lumineuses LED.

Toutefois, certaines nouvelles applications, telles que l’éclairage intelligent ou les panneaux publicitaires dynamiques (Digital Signage), exigent des puissances élevées en permanence. Constamment sous tension, les câbles et les faisceaux de câbles surchauffent en raison de la résistance électrique. Les risques qui en découlent doivent donc être pris en compte lors de la planification, de l’installation et de l’exploitation du réseau.

PowerSafe LogoLe label PowerSafe de R&M identifie les produits qui conviennent particulièrement bien à la transmission fiable par le LAN de courants de forte intensité constante.

Troisième exemple : All over IP et réseaux intégrés

De plus en plus, des ouvrages et des infrastructures, jusqu’ici séparés, sont intégrés au sein d’un réseau. L’infrastructure de câblage doit amener l’Ethernet et l’IP aux systèmes immotiques de tout un bâtiment. Le LAN se transforme en LAN multifonctions.

Lors de la planification d’un tel réseau, une structure alvéolaire s’avère efficace pour définir des zones au sein de locaux et de surfaces de grandes dimensions. Dans ces zones, des modules de service (Service Outlets, SO) servent de points de connexion pour les fonctions IP. Le plafond étant souvent le meilleur emplacement pour les modules de service, on parlera alors de plafond numérique (Digital Ceiling). R&M a déjà préparé une gamme de produits adaptés aux plafonds numériques.

Plafond numériquePower over EthernetRéseaux locaux

Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information dès maintenant !

Restez à jour avec les dernières informations de R&M.

S'inscrire maintenant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cela pourrait également vous intéresser

Câblage pour le plafond numérique

R&M soutient les initiatives pour la réalisation de plafonds numériques (Digital Ceiling) dans les bureaux et les habitations.

3 MIN À LIRE

Bâtiments intelligents : la route est longue

La numérisation des installations techniques du bâtiment offre de nombreux avantages, mais pour en tirer pleinement parti, le chemin est encore long.

3 MIN À LIRE

Le LAN face à un triple défi

La transmission à haute fréquence en 10 à 40 gigabits, l’alimentation électrique permanente à distance (PoE) et la desserte Ethernet/IP à grande échelle.

4 MIN À LIRE

L’Ethernet à paire torsadée unique dans le câblage de bâtiments

L’Internet des objets (IoT) met l’Ethernet à la portée des capteurs des sites industriels ou des bâtiments intelligents.

3 MIN À LIRE

La réalité augmentée au service des installateurs

Comment la réalité augmentée peut-elle assister les installateurs dans leur travail ?

3 MIN À LIRE

Câblage pour les réseaux sans fil « Wave2 »

Plus de débit, plus de volume : la nouvelle norme WiFi augmente les performances des réseaux sans fil. Comment concevoir un câblage structuré permettant d’éviter les goulets d’étranglement ?

3 MIN À LIRE

Augmenter les performances du câblage LAN

Le câblage structuré des réseaux locaux de données dans les bâtiments et les bureaux doit devenir plus performant en raison de la demande de débits de données plus élevés et de fonctions supplémentaires.

3 MIN À LIRE

Tout sur IP dans les bâtiments, pourquoi ?

Quelle est la technologie la plus durable pour l’immotique ? Quelles sont les performances des différents systèmes de câblage ?

5 MIN À LIRE

Lu récemment

Send this to a friend