Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Mesures cat. 8.1 : prudence, prudence

Le mesurage d’un câblage cuivre de la catégorie la plus élevée doit répondre à des critères extrêmement sévères. La prudence est de mise lors de la réception d’une installation cat. 8.1. R&M a défini des conditions particulières

3 MIN À LIRE

Une fréquence phénoménale : 2 gigahertz ! 

Les mesures effectuées sur site après la réalisation d’un câblage réseau font partie des tâches de routine de l’installateur. Un câblage moderne de classe I/cat. 8.1 ne fait pas exception à cette règle. En principe, la procédure est la même que pour un câblage des classes EA, E, D ou cat. 6A, voire inférieures.

Toutefois, la barre est placée nettement plus haut dans le cas de la cat. 8.1 ou de la classe I. En effet, la fréquence de transmission est multipliée par quatre par rapport à la fréquence la plus élevée sur un câblage de classe EA. C’est pourquoi les spécifications pour la cat. 8.1 ou la classe I autorisent une fréquence de 2 gigahertz – excusez du peu ! –, qui permet des débits Ethernet allant jusqu’à 40 gigabits sur des liaisons courtes.

L’équipement de mesure fait la différence

Toutefois, ces 2 gigahertz sont considérés comme une valeur extrême, à la limite des capacités des appareils et des procédés de mesure actuels. Le rapport signal-bruit joue un rôle plus important que jamais. Les connecteurs et modules de test et les cordons de brassage peuvent influencer les signaux très sensibles. Il existe des différences entre les comportements des connecteurs test disponibles sur le marché, ce qui peut influer sur la qualité des résultats des mesures.

Pour cette raison, il est conseillé à l’installateur d’effectuer les mesures de réception d’une installation cat. 8.1 avec une extrême rigueur et de faire preuve d’une grande prudence lors des tests du câblage.

R&M définit des conditions-cadres

Consciente de cette situation, R&M applique des règles particulières. Deux conditions doivent impérativement être respectées lors de l’installation et du contrôle de son système de câblage cat. 8.1 :

  • s’agissant de tests d’un câblage de classe I, seules les mesures de canal effectuées au moyen de cordons de brassage spéciaux sont validées par R&M ;
  • les connecteurs de ces cordons doivent être approuvés par R&M.

Le respect de ces conditions est l’unique moyen de réduire à un niveau acceptable la dispersion des valeurs de mesure et de déterminer avec certitude les performances d’un câblage de classe I. La qualité du système de câblage cat. 8.1 de R&M est démontrée dans tous les cas. R&M a été l’un des premiers fabricants à présenter un système complet cat. 8.1 en 2019, permettant de réaliser des liaisons permanentes conformes à la classe I selon ISO/CEI 11801 et à la catégorie 8 selon ANSI/TIA568.2-D.

En outre, R&M conseille de procéder systématiquement à deux tests, un pour la cat. 8.1 et un pour la cat. 6A. L’installateur peut ainsi s’assurer que le câblage est rétrocompatible. Cette double vérification est porteuse de satisfaction clientèle, car elle offre au client la garantie qu’il pourra utiliser ses produits cat. 6A plus longtemps. De plus, ce dernier dispose ainsi d’ores et déjà d’un câblage compatible avec l’Ethernet à 40 gigabits sans travaux d’installation supplémentaires.

Cat. 8.1Essais de câbles

Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information dès maintenant !

Restez à jour avec les dernières informations de R&M.

S'inscrire maintenant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cela pourrait également vous intéresser

Cat. 6 : vingt ans déjà

R&M produced one hundred million Cat. 6 modules in 20 years

7 MIN À LIRE

Quel module RJ45 pour mon projet ?

L’Ethernet mène le train. Les modules évoluent, le format RJ45 reste. Quelle solution pour vous ?

5 MIN À LIRE

Recently Read

Send this to a friend