Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Qui dit smart city, dit fibre optique

Vous planifiez une infrastructure smart city ? Commencez par les réseaux en fibre optique, indispensables. L’évolution dynamique des besoins en connectivité fibre rend souhaitable la coopération entre villes et exploitants de réseaux.

6 MIN À LIRE

L’intelligence pour la communication, les données, l’Internet des objets…

Lors de la planification d’une ville intelligente, on oublie souvent la connectivité physique pour la communication et le trafic de données dans toute la ville. Autrement dit, l’infrastructure publique assurant l’interconnexion entre :

  • les bâtiments numériques et les installations de production ;
  • les capteurs et les appareils de l’Internet des objets (IoT) ;
  • les systèmes d’approvisionnement, les réseaux routiers et ferroviaires ;
  • les antennes de téléphonie mobile, les bornes WiFi et les applications mobiles ;
  • les centres de commutation et les centres de données en surface et souterrains.

Les infrastructures et l’Internet des objets sont le sujet de diverses études consacrées aux villes intelligentes dans le monde. Un exemple : le projet modèle portugais « PlanIT Valley », qui prévoit l’utilisation, à l’avenir, de plus de 400 capteurs en moyenne par habitant. Les données collectées suffiraient pour dessiner une image numérique de l’écosystème urbain, à condition que les différentes sources de données soient adéquatement interconnectées.

Les réseaux fibre, fondement de la ville intelligente

Dans le numéro 58 de son magazine spécialisé Connections, R&M explique que les liaisons hertziennes à elles seules ne suffisent pas pour interconnecter les infrastructures d’une ville intelligente. La numérisation et l’urbanisation entraînent une augmentation constante du volume d’informations et de données ainsi que d’applications dites prioritaires. Au final, seule une infrastructure optique est à même de couvrir les besoins d’une ville intelligente en matière de communication et de performance. Les réseaux optiques sont donc le fondement d’une ville intelligente.

  • TechTarget, une société américaine de marketing basé sur la donnée, le confirme : « Le défi le plus important pour les villes intelligentes est probablement le haut niveau de complexité de la connectivité. »
  • Le McKinsey Global Institute quant à lui souligne que : « Avant d’être intelligente, une ville doit être connectée. »
  • Dans une étude, le cabinet de conseil Deloitte affirme que : « La fibre est le nerf de la 5G. » Autrement dit, la téléphonie mobile 5G est tributaire d’un câblage optique reliant son réseau d’antennes.
  • Le Journal of Internet Services and Applications met en avant la question de la capacité : « Une application de ville intelligente déployée à grande échelle génère un volume de données très important, qui peut entraîner des problèmes de performance dans l’infrastructure réseau sous-jacente. »

Dubai Expo 2020

Avec l’Expo, Dubaï sera un véritable modèle pour les bâtiments et les villes intelligents à partir d’octobre 2020.

Recommandation : planification ouverte, pensée en réseau

R&M propose les conclusions et recommandations suivantes, basées sur ses observations et analyses internationales et les projets de ses clients :

  • Tout plan directeur urbain doit prévoir la mise en place de réseaux denses de communication et de données et le remplacement progressif de réseaux obsolètes. Couvrant une période de 20 à 30 ans, la planification de tels réseaux est tout aussi importante que celle des conduites d’eau, d’eaux usées, de gaz et d’électricité.
  • Les architectures réseau pour les villes intelligentes exigent une planification ouverte, en raison de l’évolution dynamique du trafic des données au cours des prochaines décennies. Là où aujourd’hui une seule fibre suffit pour transporter les données, il faudra peut-être un câble à 256 fibres à l’avenir.
  • Les réseaux hertziens et fixes, la fibre jusqu’à l’antenne (FTTA) et la fibre jusqu’au domicile (FTTH), les systèmes de gestion du trafic ou de surveillance des conduites d’approvisionnement ne doivent plus être considérés comme des infrastructures séparées. Pour les planificateurs, la solution idéale, évolutive, serait un réseau fibre urbain universel (UFG, Universal Fiber Grid).
  • Il est judicieux de penser en réseau(x) et de regrouper les différentes infrastructures, exigences et fonctions dès la phase de planification. Les villes et les fournisseurs de services peuvent collaborer, par exemple en créant des partenariats public-privé (PPP), afin d’optimiser l’utilisation de leurs infrastructures et de leurs ressources.

Les parties prenantes seront appelées à maîtriser une multitude de tâches complexes pour réaliser une ville intelligente dotée d’une infrastructure de communication viable. En effet, la mise en place des liaisons optiques entre les antennes 5G et le réseau d’amenée (backhaul) est tout sauf simple : il s’agit de trouver, pour des sites à des endroits parfois insolites, des solutions de câblage inédites, afin de relier un grand nombre d’antennes aux composants émetteurs-récepteurs actifs, et d’intégrer, avec souplesse, des infrastructures IoT capillaires.

Portefeuille FTTX pour la ville intelligente

Le portefeuille FTTX de R&M contient les composants nécessaires à la construction des fondations optiques d’une ville intelligente. Le répartiteur optique ODF PRIME modulaire à haute densité peut servir d’élément de base, tandis que les coffrets polyvalents Polaris et les manchons novateurs SYNO assurent l’interconnexion et la distribution des fibres sur le terrain. Le manchon SYNO permet la mise à niveau ou l’adaptation a posteriori du câblage fibre, afin d’intégrer au réseau fibre les petites cellules 5G ou les applications connectées locales (IoT).

Smart City

Lorsque tous les niveaux, de l’infrastructure physique du réseau sous l’asphalte à l’image numérique de la ville, travaillent ensemble, une ville intelligente est créée.

Forte de son expertise, acquise lors de la réalisation de nombreux projets de ville intelligente, R&M dispose d’un savoir-faire couvrant toutes les phases d’un projet, de la planification et la conception d’une connectique sur mesure jusqu’au contrôle de la fonctionnalité d’un câblage fibre et sa gestion.

5GFTTAFTTHInternet des objetsVilles intelligentes

Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information dès maintenant !

Restez à jour avec les dernières informations de R&M.

S'inscrire maintenant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cela pourrait également vous intéresser

La FTTH, un besoin de base

Renonceriez-vous à l’eau et à l’électricité ? Probablement pas. Et à une connexion haut débit ?

5 MIN À LIRE

5G

Nouvelles perspectives et nécessité d’une approche intégrée

10 MIN À LIRE

Câblage du dernier kilomètre

Quel type de déploiement est le mieux adapté à votre réseau ?

7 MIN À LIRE

Câblage structuré résistant aux produits chimiques

Les conditions dans lesquelles les systèmes de câblage structuré sont déployés ne sont pas toujours idéales.

7 MIN À LIRE

Single Pair Ethernet pour les bâtiments

L’Ethernet à paire torsadée unique suscite de grandes attentes. Qui peut profiter de ses avantages ?

4 MIN À LIRE

Plus de savoir-faire en matière de câbles de la part du spécialiste

Les sociétés qui sont en grande partie nouvelles et confrontées à l'industrie du câble ont besoin de conseils et de consultation.

3 MIN À LIRE

L’Ethernet à paire torsadée unique dans le câblage de bâtiments

L’Internet des objets (IoT) met l’Ethernet à la portée des capteurs des sites industriels ou des bâtiments intelligents.

3 MIN À LIRE

Lu récemment

Send this to a friend