Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Technologies pour un débit de 400 gigabits par seconde

Les débits de 400 gigabits par seconde arrivent dans les réseaux optiques des centres de données. Des émetteurs-récepteurs à hautes performances sont disponibles. R&M joue la carte de l’évolutivité en collaboration avec le consortium pour les modules optiques embarqués (COBO).

3 MIN À LIRE

Deux formats d’émetteurs-récepteurs pour la transmission à 400 gigabits

400 gigabits par seconde (400 G) : la transmission du signal sur fibre optique entre dans une nouvelle dimension ! Le sujet est actuellement en tête des préoccupations de l’industrie.

Désormais, les premières puces 400G seront disponibles sur le marché. Deux formats d’émetteurs-récepteurs sont proposés : QSFP-DD et OSFP. Ils s’inscrivent dans l’approche traditionnelle : des connecteurs actifs à insérer sur la face avant du commutateur. Ils offrent des gains sur le plan des fréquences, de la modulation et du débit, un format plus compact et une consommation énergétique moindre par rapport aux émetteurs-récepteurs actuels.

COBO : déplacer la connectivité sur la carte-mère

Le consortium COBO (Consortium for On-Board Optics) propose une approche encore plus radicale :

  • placer les encombrants émetteurs-récepteurs directement sur la carte-mère,
  • raccourcir ainsi la liaison cuivre entre l’électronique et l’interface et
  • augmenter le débit,
  • utiliser des fibres internes pour assurer la liaison avec les traversées multifibres passives dans le châssis.

Cette solution permettrait de multiplier le nombre de connexions fibres sur la plaque frontale et partant, d’accroître le nombre de canaux optiques et le débit de données.

Quelques obstacles technologiques restent cependant à surmonter avant la production en série. Membre du consortium COBO, R&M s’engage pour la promotion de cette technologie.

Les connecteurs à lentilles, une avancée majeure ?

Comment connectoriser et entretenir un très grand nombre de connexions multifibres sur la face avant ? Cette question est déterminante. Avec la technique de connexion optique parallèle traditionnelle, toutes les extrémités de fibres doivent être comprimées à haute pression, sans aucun jeu. De plus, les nombreuses extrémités à nu sont difficiles à nettoyer.

L’utilisation de connecteurs à lentilles serait une solution possible. Les extrémités des fibres sont munies de microlentilles, autorisant une parfaite transmission de la lumière. Il s’agit de la technologie à faisceau expansé (« expanded beam »). Avantages :

  • une légère pression de contact suffit, sans aucun contact physique ;
  • le mécanisme de connexion peut être simplifié et
  • la densité d’équipement sur la face avant, augmentée ;
  • les lentilles sont robustes et tolérantes aux erreurs ;
  • elles sont insensibles aux saletés et n’exigent pratiquement aucun nettoyage.

R&M estime que ces connecteurs à faisceau expansé pourraient ouvrir la voie aux modules optiques embarqués.

400 GigabitsCentre de donnéesCOBOFibre optique

Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information dès maintenant !

Restez à jour avec les dernières informations de R&M.

S'inscrire maintenant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cela pourrait également vous intéresser

En service réduit, sans souci

Éteindre les lumières, rentrer chez soi et laisser tourner le datacenter tout seul ? Et pourquoi pas ?

4 MIN À LIRE

Décompte précis des ports et des câbles

Vous voulez recenser et gérer avec précision les ports et les câbles de votre data center ?

3 MIN À LIRE

Rongeurs

La plus grande menace pour le câblage des réseaux d'accès en fibre optique ?

7 MIN À LIRE

Plus de savoir-faire en matière de câbles de la part du spécialiste

Les sociétés qui sont en grande partie nouvelles et confrontées à l'industrie du câble ont besoin de conseils et de consultation.

3 MIN À LIRE

Les centres de données sont en plein essor

Quelles sont les tendances et les conséquences pour les responsables de réseaux ?

7 MIN À LIRE

Planifiez maintenant votre centre de données Edge

Dans le domaine des réseaux, l’informatique en périphérie, ou Edge Computing, ne cesse de gagner en importance. Qui a intérêt à planifier un centre de données Edge?

5 MIN À LIRE

La gestion des actifs informatiques, pour quoi faire ?

Leur parc d’ordinateurs et de serveurs et leur réseau tout entier font la fierté des centres de données.

3 MIN À LIRE

Recently Read

Send this to a friend